BioGrAphiE

Christopher 2010 Christopher (de son vrai nom : Christopher Longé) est né à Middlesbrough (GB) en 1969. Il grandit dans le sud de la France, à Gréasque, près d’Aix-en-Provence. Après son baccalauréat A3, il monte à Paris faire ses études d’Arts Appliqués. Il travaille par la suite comme graphiste/illustrateur (Canal+, La Poste, Quick, Danone, Nova…) avant de se lancer dans la bande dessinée.

En 1994, il crée le personnage de David Watts, un piéton lunaire dans un Paris de rêve qui côtoie des personnages célèbres (Darwin, Tolstoï, Kurt Cobain, Woody Allen, Oscar Wilde, Nefertiti…). Pour faire connaître ses contes inachevés, il fonde la comédie illustrée. Très rapidement rejoint par Jean-Philippe Peyraud, Jean-Paul Jennequin, Philippe Marcel, Massonnet et Philippe De La Fuente, l’auto-publication devient un collectif d’auteurs.

Parallèlement à son travail d’auteur/éditeur, il publiera dans différents fanzines (Scarce, le Goinfre, Beurk, Stéréoscomic) et différents micros éditeurs (Treize étrange, Petit à Petit). Il travaille dans l’atelier des Vosges, au côté de Christophe Blain, Joann Sfar…

En 1999, en même temps qu’il déménage à Tours, Christopher commence une nouvelle série : Les filles. Pyjama Party, le premier volume remporte un franc succès, raconte le destin croisé de cinq étudiantes tourangelles. Cet album marquera un tournant dans sa carrière, puisque c’est son premier livre en couleur et qu’il commence à se faire désirer des grands éditeurs. La série Les filles est récupérée par les éditions Carabas après que les deux premiers titres (Pyjama party, Papier peint) sont épuisés à la Comédie illustrée. Il publie à la Comédie illustrée Les Irrécupérables, succession de gags sur le monde du jeu de rôle écrit par Mehdi Sahmi pour le magazine « Casus Belli ».

À Tours, il monte l’atelier Pop avec six autres dessinateurs (Philippe Masson, Eric Dérian, Ullcer, Sandrine Lemoult, Philippe Larbier et Antoine Aubin) et assurera les ouvrages collectifs « Chacun son Tours » et « Tours à Tours ».

En 2004, il quitte l’atelier Pop pour fonder l’atelier Cachalot, avec un vieux complice de la Comédie illustrée, Philippe De La Fuente. Cette année-là, il publie All I Need Is Love aux éditions Panini, affirmant sa prédilection pour les histoires de vie quotidienne.

En 2005, il signe dans la nouvelle collection Expresso des éditions Dupuis une série intitulée Les colocataires avec Sylvain Runberg au scénario.

En 2006, il écrit Love Song, une série dans la collection Polyptyque aux éditions du Lombard. Série particulièrement remarquée par la critique, puisqu’on découvre une facette plus profonde et noire de l’univers de cet auteur. Love Song raconte l’amitié entre quatre fans de rock sur fond de chansons des sixties. Les couvertures de ses livres évoqueront, tour à tour, les Beatles, les Rolling Stones, les Kinks et Les Who. Série qui permettra à l’auteur de raconter sa passion pour la musique, son amour pour l’Angleterre et sa fascination pour les relations humaines.

Sa passion pour la musique le fait travailler également pour des collectifs aux éditions Delcourt (Yannick Noah, Bob Dylan, A vous Cognac Jay…). Tout en développant un axe plus politique ou social (Le don d’organe, le don du sang, Paroles de Taulards, Paroles de Tox, Le Pogrom de Kielce…). La presse le sollicite et pour La Nouvelle République, il dessine la série de strips Carpe Diem et depuis 2011, pour le gratuit TMV, la série Love Life.

Il ne délaisse pas pour autant l’illustration, qui lui permet de « respirer » entre deux albums (Cosmopolitain, La Nouvelle République…). On peut également voir une fresque de 12 mètres de long à l’intérieur de l’office de Tourisme de Tours.

En 2010, il monte l’atelier Bayadère avec sa compagne Sandrine Godin.

Il enseigne également l’art du scénario à L’école Brassart de Tours et intervient à la faculté de philosophie de Tours, aux Beaux-Arts de Brassof (Roumanie), à l’EPAC (Suisse), à School of Visual Arts (New York).

En 2010, il publie aux éditions De Borée, L’affaire des Soeurs Papin sur un scénario de Julien Moca.

En 2012, Christopher signe The Story Of The Beatles chez Vent d’Ouest. Première biographie sur les Beatles. Ce roman graphique de plus de trois cents pages sortira prochainement. Cette même année, il signe pour le scénario d’un album de Le Spirou de….

En 2014, il retourne vivre à Gréasque. Il devient directeur éditorial pour les éditions Kennes parallèlement de son travail d’auteur. Il signe pour cette même maison, The Long and winding road, un « comic-movie » avec Ruben Pellejero au dessin dont la sortie est prévue pour la fin 2015.

Christopher, auteur prolifique, est un fin observateur de ses congénères, racontant de façon subtile et réjouissante, les déboires qu’est la comédie humaine.